Jurassic World : une bonne bouse de dinosaure
Ô Raptor ! Ô Désespoir ! Hollywood a de manière encore plus flagrante que jamais décidé de bien nous démontrer, deux heures durant, qu’elle n’a plus aucune foutue idée neuve à dégainer, et ne peut donc que se complaire piteusement dans la réanimation forcée de ses franchises passées.
Plus de 20 ans après le premier resté culte, Steven Spielberg produit la chose, c’est Colin Trevorrow qui est devant la camera. Le résultat tourne totalement a vide, c’est du ciné mort vivant : ça fait peur et ça n’est pas forcément très bon signe.
Animé par Thomas Rozec, avec Stéphane Moïssakis, Daniel Andreyev et Charline Roux.
Enregistré le 12 juin 2015 au Tank à Paris (11ème). Moyen techniques : Le Tank. Production : Joël Ronez / TempsMachine.NET. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres).
Voir la bande-annonce du film :
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly